La Fanfare Électrique

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A chaque sortie de programme, c’est la même chose. On regarde les têtes d’affiche, on peste parce que tel ou tel groupe n’est pas programmé mais on oublie de jeter un regard attentif aux animations durant la semaine. Et souvent, c’est dans les artistes de rue que se cachent les véritables perles.

Imaginez. Vous voilà posés tranquillement dans un coin en attendant le prochain concert. Alors que tout n’était (quasiment) que quiétude, une mélodie endiablée rugit soudainement derrière nous.

Costards roses sur les épaules, voici La Fanfare Électrique, née de l’imagination de la compagnie Midi 12. Un groupe itinérant et farfelu reprenant, façon twist-punk endiablé, des mélodies dansantes allant de Donna Summer à LMFAO. Le groupe se balade en trainant, avec lui, ses amplis posés sur des roulettes. De temps à autre, il fait une halte, mais ne s’arrête jamais de jouer. Tels le flûtiste de Hamelin, ils finissent par envoûter la foule qu’ils traversent et qui se met à les suivre, hypnotisée, non sans avoir auparavant esquissé quelques pas de danse.

Ces Français sont encore là toute la semaine. Prenez garde si votre chemin croise le leur: leur énergie est fortement contagieuse.

Publicités